Tridoshas: Vata Pitta Kapha


Vata Pitta Kapha

 

 

Chaque personne est constituée d’une combinaison unique de trois énergies (Doshas) appelées VATA, PITTA et KAPHA: c’est ce qu’on appelle la Prakruti (constitution).

Vata peut s’assimiler à l’énergie cinétique, elle gouverne tous les mouvements au sein du corps et de l’esprit.

Pitta peut s’assimiler à l’énergie métabolique, responsable pour toutes actions/réactions.

Kapha peut s’assimiler à l’énergie homéostatique, ramenant le système à l’équilibre.

Ces trois énergies (Doshas) sont à l’oeuvre dans le corps, permettant la santé lorsqu’elles sont dans leur équilibre naturel (Prakruti) et créant la maladie lorsqu’elles sont en état de déséquilibre (Vikruti).

Chacune de ces énergies a des fonctions qui lui sont propres:

L’énergie appelée VATA lorsqu’elle se trouve dans son état d’équilibre protège le corps, génère enthousiasme, expiration et inspiration, toutes les activités liées au corps, au mental et à la parole, initie et assure l’exécution des besoins naturels, maintient les tissus dans leur état normal et assure le fonctionnement correct des organes sensoriels.

L’énergie appelée PITTA, lorsqu’elle se trouve dans son état d’équilibre assure la digestion, gère la température corporelle, produit vision, faim, soif, appétit, teint, intelligence, courage et souplesse du corps.

L’énergie appelée KAPHA apporte stabilité, lubrification, fermeté des articulations et patience (capacité à supporter les émotions, tensions…).

Chaque Dosha est également caractérisé par des propriétés/qualités, respectivement:

Les propriétés de VATA sont: sécheresse, légèreté, froideur, rugosité, subtilité et mobilité.

Les propriétés de PITTA sont: légère onctuosité, rapidité, chaleur, légèreté, mauvaise odeur, fluidité et liquidité.

Les propriétés de KAPHA sont: onctuosité, froideur, lourdeur, lenteur, douceur, viscosité et stabilité.

Des Doshas déséquilibrés sont à l’origine des dysfonctionnements du système corps-esprit et produisent les maladies.

Le déséquilibre des Doshas peut être soit le résultat d’une présence en excès soit d’une insuffisance.

VATA, lorsqu’il est présent en excès, produit émaciation, décoloration noire, désir pour ce qui est chaud, tremblements, distention de l’abdomen, constipation, perte des forces, du sommeil et des fonctions sensorielles, discours hors de propos, vertige et timidité.

PITTA, lorsqu’il est en excès, produit coloration jaune des selles, de l’urine, des yeux et de la peau, faim et soif excessives, sensation de brûlure et sommeil en très petite quantité.

KAPHA, en excès, génère extrême faiblesse de l’activité digestive, salivation en excès, lassitude, sensation de lourdeur, coloration blanche (des selles…), froid, relâchement des parties du corps, essoufflement, toux et sommeil en quantité excessive.

VATA, lorsqu’il est diminué, produit les symptômes suivants: extrême faiblesse du corps, la personne parle très peu et a une activité très réduite, perte des sensations et de la conscience, manifestation de tous les symptômes de Kapha en excès.

PITTA, lorsqu’il est diminué, produit faiblesse de la digestion, froid et perte de la carnation.

KAPHA, lorsqu’il est diminué, occasionne vertige, vide des organes de Kapha, palpitations cardiaques et relâchement des articulations.